Le baclofène admis au remboursement


La prise en charge du baclofène par la Sécurité sociale vient d’être instituée par la publication d’un décret concernant le traitement de la dépendance à l’alcool dans le Journal Officiel. Cette mesure fait de la France l’un des premiers pays à reconnaître l’importance de ce médicament dans la lutte contre l’alcoolisme.

Un remboursement conditionné à la RTU

A l’origine le baclofène était destiné à soulager les spasmes musculaires et n'était remboursé que dans cette indication.

Son utilisation dans le cadre de traitement de l’alcoolisme n’était pas reconnue, bien que fréquente. Ce n’est pourtant que le 14 Mars que sa prescription dans le cadre d’un traitement contre la dépendance à l’alcool a été autorisée dans le cadre d’une RTU ou recommandation d’utilisation temporaire.  La plupart des prescriptions dans ce sens étaient prises en charge par la Sécurité sociale. Toutefois, certains patients rencontraient des difficultés.

Un remboursement limité à 30 %

Prescrit dans le cadre de la RTU, le baclofène va bénéficier d’un niveau de remboursement similaire à celui qui « s’applique aux indications prises en charge en vertu de l'autorisation de mise sur le marché », soit 30 %.

L’utilisation du baclofène est désormais beaucoup plus encadrée et soumise à une réglementation. Toutefois, les médecins ne sont autorisés à le prescrire qu’en cas d’échec des autres traitements, c’est-à-dire en derniers recours.

Cette mesure représente une évolution certaine dans la lutte contre un problème de santé publique. En effet, l’alcoolisme est aujourd’hui responsable d’environ 49 000 morts par an.

Pour compléter la prise en charge Sécurité sociale du baclofène, vous pouvez recourir à une mutuelle santé. Ainsi, vous bénéficierez d'une prise en charge à 100%. Réalisez un devis en ligne et trouvez la mutuelle qui vous convient.



Publié le 16/06/2014
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement