Médicament – Visiteur médical, la fin d’une époque

Visiteur médical : Entre suppression de la fonction et refonte du métier

La profession de visiteur médical est-elle en danger ? Avant de développer l’environnement dans lequel évoluent les visiteurs médicaux, il faut savoir qu’une tendance lourde se dégage avec une décroissance du nombre de visiteurs médicaux. En effet, ils sont au nombre de 18 000 aujourd’hui contre 16 000, en 2008 et (surtout) 24 000 en 2004. Pour rappel, les visiteurs médicaux assurent le lien et le contact entre les entreprises pharmaceutiques et les professionnels de santé.

A noter qu’au-delà de l’aspect purement commercial, ils doivent sensibiliser sur les effets secondaires des médicaments. Tout porte à croire que c’est ce dernier volet qui pose problème avec la série de médicaments retirés du marché et «l’affaire Médiator» en guise de bouquet. Du coup, on peut se demander si le ciel n’est pas devenu orageux. Un sentiment alimenté par le rapport de l4IGAS (Inspection générale des affaires sociales) qui a porté sur «la gouvernance du système du médicament». Dans ce rapport, il est préconisé, entre autre, de supprimer l’activité de visiteur médical ainsi que le système de promotion des médicaments aux médecins.

Concurrence sur le prix des médicaments

Autre «proposition» qui ressort du rapport, baisser «à due concurrence le prix des médicaments. Autant dire que la communauté pharmaceutique est dans tous ses états. Ces derniers indiquent que la décision de supprimer la fonction de visiteur médical ferait de la France le premier pays au monde à prendre une telle décision.

On apprend que Xavier Bertrand, ministre en charge de la Santé, serait plutôt favorable à une refonte du métier de visiteur médical qu’à la suppression de la fonction. Dans tous les cas de figure, le métier de visiteur médical va connaître des modifications profondes.

 

Rédigé par R.Alaoui  

Publié le 22/06/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement