Assurance maladie  – Pour améliorer l’accès des jeunes à la contraception

Remboursements : pas d’anonymat pour les mineurs

Le Centre d’analyse stratégique (CAS), organisme rattaché au Premier ministre, défend le droit des mineurs à la confidentialité et à la gratuité des modes de contraception féminine et appelle à améliorer l’accès des jeunes à la contraception. Le CAS explique, dans sa dernière note d’analyse, remise jeudi à la secrétaire d’Etat à la Jeunesse Jeannette Bougrab, qu’il n’y a pas moyen de respecter la confidentialité pour les mineurs dans les circuits de remboursement des médicaments, car les mineurs sont considérés comme ayants droit de leur parents assurés sociaux.

Le CAS précise que les moyens de contraception prescrits et délivrés en dehors des centres de planification et d’éducation familiale ne sont pas anonymes, contrairement à la contraception d’urgence et l’IVG, qui sont gratuites et anonymes.

Les professionnels de santé réussissent en Alsace

L’exemple d’une expérimentation menée par des médecins généralistes et des pharmaciens en 2002 en Alsace, a été évoqué par le CAS. Dans le cadre de cette expérimentation, les modes de contraception et les consultations nécessaires sont proposés gratuitement aux mineurs par les médecins généralistes et les pharmaciens via des feuilles de soins anonymes et une prise en charge en tiers-payant. C’est ainsi qu’en cinq ans, le nombre d’IVG a été divisé par deux dans cette région, grâce notamment, à l’implication de la Caisse primaire d’assurance maladie dans cette opération.

Le recours à l’IVG n’a pas connu de régression malgré l’utilisation considérable de la contraception. En effet,  le nombre d’IVG tend à se stabiliser depuis 2007 à plus de 213.000 cas. Néanmoins, dans certaines tranches d’âge, notamment les plus jeunes, la tendance est à l’augmentation, selon le CAS.

 

Rédigé par F.Boumnadel

Publié le 14/06/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement