Soins dentaires peu remboursées par l’assurance maladie

La Commission des comptes de la Sécurité sociale publie un rapport

La Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS) vient de mettre en ligne sur le site de la Sécurité sociale dans son rapport les résultats 2009.

Elle constate que de plus en plus de français tardent à consulter leur dentiste faute de moyens. Parmi les soins dentaires les plus coûteux on retrouve les implants dentaires ( non remboursés par la sécurité sociale) ou encore les prothèses dentaires.

Les soins dentaires coûtent cher et le rapport de la Commission des comptes de la Sécurité sociale montre que les dépenses totales de soins dentaires, remboursables ou non, ont atteint 9,7 milliards d'euros en 2008.

Les dépenses dentaires sont financées pour un peu plus d'un tiers par l'Assurance maladie, l'État et les organismes de base finançant la couverture maladie universelle (37,1 %), presque autant par les assurances et mutuelles complémentaires (37,2 %), 25,7 % restant à la charge des assurés.

Les dépassements d’honoraires représentent la moitié des honoraires totaux

Selon ce même rapport les dépassements d'honoraires représentent près de la moitié des honoraires totaux.

Les dépassements constituent donc la moitié des honoraires (actes d'orthopédie dento-faciale et soins prothétiques en particulier), et les soins prothétiques (12 % de l'activité) représentent, à eux seuls, 58 % des honoraires totaux.

Les honoraires des chirurgiens-dentistes peuvent varier selon les régions.

Publié le 15/06/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement