Les médecins généralistes prennent la grippe A en main


Désormais en cas de suspicion de grippe A, il faudra consulter son médecin traitant. En effet, à partir du 23 juillet les hôpitaux ne s’occuperont que des cas graves et des enfants de moins d’un an.

S’adresser à son médecin traitant

Le patient après avoir réalisé des prélèvements sanguins se verra prescrire si nécessaire par son médecin généraliste un traitement par médicaments antiviraux type Tamiflu.
Le médecin pourra également lui rédiger une ordonnance pour obtenir gratuitement auprès d’une pharmacie des masques pour protéger son entourage.
Il donnera également des conseils pour éviter la contagion dans la famille et parmi les proches. En cas de symptômes graves, le médecin décidera de diriger son patient vers l’hôpital.
Cette mesure vise avant tout à éviter la surcharge dans les hôpitaux.

Niveau d’alerte au maximum à la rentrée

La ministre de la santé Roselyne Bachelot a déclaré qu'un passage au niveau d'alerte 6, soit le niveau maximal, pourrait être envisagé à la rentrée. On compte aujourd’hui 793 cas  de grippe A H1N1 en France. La ministre de la santé a également déclaré que le relèvement du niveau d’alerte pourrait même être effectué dans le courant du mois d’aout si une forte accélération de l’épidémie est observée.

Pour en savoir plus sur la prise en charge de la grippe A par les médecins traitants:



Publié le 23/07/2009
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement