Mutuelles santé : Vos organismes préférés en 2015. Leurs prix en 2016


tirelire
Mutation, bouleversement, révolution…les mots ne manquent pas pour décrire ce que vit en ce moment le marché des assurances santé.

Les multiples fusions des organismes, sur fond de loi ANI, obligent les mutuelles à repenser leurs offres, voire leur philosophie. En attendant, voyons quelles sont les complémentaires plébiscitées par les Français en 2015 et quelles seront leurs évolutions tarifaires.

Avantage aux mutualistes

Grâce au Classement de la Mutualité 2015, publié dernièrement par l’Argus de l’assurance, il est possible de savoir quelles sont les mutuelles, les marques en quelque sorte, qui ont les faveurs des assurés. 
Etabli sur la base des cotisations encaissées, il fait apparaître un trio de tête inchangé par rapport en 2014 : Harmonie Mutuelle reste la mutuelle N°1, devant la MGEN et la Mutuelle Générale. Notons au passage que les deux premiers du classement font désormais partie du même groupe et que la Mutuelle Générale a récemment officialisé son rapprochement avec Malakoff Médéric (13ème place). 

Dans le Top 10 des mutuelles préférées des Français, on relèvera par ordre d’apparition : Eovi MCD Mutuelle, MNH, Adréa mutuelle, Unéo, Viasanté Mutuelle, MNT et Maaf. 

Parmi les enseignements à retenir, il y a toujours cette préférence faite aux organismes mutualistes en matière de complémentaire santé, face aux compagnies d’assurances qui représentent seulement un contrat sur quatre.  

+ 2 % en moyenne pour votre mutuelle en 2016

Tous les organismes n’ont pas encore dévoilé leur politique tarifaire pour l’année qui vient de démarrer, mais une tendance semble se profiler avec une légère inflation. Selon l’Indice des Prix de l’Assurance des Particuliers (IPAP), les prix augmenteront en moyenne de 2 %. 
Il s’agit bien d’une moyenne qui ne sera pas appliquée à tous les assurés. Comme les années précédentes, les plus touchés devraient être encore les profils « à risques », les séniors en premier lieu et plus globalement tous ceux qui n’étaient pas concernés par la loi ANI de 1er janvier 2016. 

Pour ceux qui ont « annoncé la couleur » de 2016, il y a les mutuelles qui pratiquent un gel des tarifs (Matmut, Maif, MMA) et celles qui annoncent déjà une hausse (Maaf, Macif, Mgen).  

Il semblerait que personne ne se risque à une baisse, ou plutôt ne s’y risque plus compte tenu des importants rabais consentis fin 2015 de façon à attirer un maximum d’entreprises. La période des promotions est bien finie car en transformant un maximum de contrats individuels (3 millions environ) en contrats collectifs, des contrats moins rémunérateurs, les mutuelles vont voir logiquement leurs marges diminuer. Vraisemblablement, elles anticipent ce phénomène en prévoyant des hausses. 

Enfin, elles compensent aussi l’augmentation du coût de la santé et les multiples baisses des remboursements (voire des déremboursements) de la part de la Sécurité sociale sur de nombreux traitements.  


Publié le 22/01/2016
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement