Les pilules de 3ème génération déremboursées dès le 31 mars 2013

Alerte sur les pilules de 3ème génération

Les pilules contraceptives de 3ème génération ne seront plus remboursées par la Sécurité sociale à compter du 31 mars 2013.

Alors que la Commission de transparence de la Haute autorité de santé (HAS) avait évalué en septembre dernier les effets négatifs des pilules de 3ème génération, relevant «un risque de complications thrombo-veineuses (phlébites) deux fois plus élevé que chez les femmes sous pilules de deuxième génération», la ministre de la santé avait décidé de dérembourser ce contraceptif à partir du 30 septembre 2013.

Un déremboursement anticipé

La plainte en décembre d’une jeune femme accusant les pilules de 3ème génération d’être la cause d’un grave AVC dont elle a été victime a remis le débat sur ce contraceptif au cœur de l’actualité.

Pour faire face à cette polémique, la ministre de la santé a réduit de six mois la date de déremboursement de ces pilules. Et demande l’Agence française du médicament (ANSM) que «les pilules de troisième et quatrième génération ne soient plus proposées en premier choix».

Aujourd’hui, 1,5 et 2 millions de femmes sont concernées par les pilules de troisième génération, censées être mieux dosées et donc mieux tolérées.

Pour bénéficier d'un remboursement de votre pilules contraceptives, vous pouvez faire appel à un mutuelle santé. Un comparatif de mutuelle en ligne vous permettra de trouver la mutuelle adaptée à vos besoins.
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement