L’assurance vie sera en perte de vitesse en 2012

Moins de 71% de la collecte en assurance vie

Selon les prévisions du cabinet Pair Conseil, la filiale du Crédit Agricole Assurance, UAF Patrimoine annonce que la collecte en assurance vie devrait connaître un recul de 71% en 2012. Ceci serait, selon les analystes, une conséquence directe de la crise économique et financière qui frappe aujourd’hui l’Europe et notamment la France. Déjà en 2011, l’assurance vie a essuyé les effets négatifs de la crise en enregistrant un record de 3 mois de décollecte.

Il faut dire que non seulement les Français sacrifient leur assurance vie pour maintenir leur pouvoir d’achat, mais qu’en plus, ce placement, jadis préféré des Français, est de moins en moins attractif. Au cours des 4 dernières années, le taux de rendement de l’assurance vie est ainsi passé de 5 à 3,5%. En 2012, la collecte devrait ainsi diminuer de 4,4 milliards d’euros pour se situer aux alentours de 120 milliards d’euros.

L’avenir de l’assurance vie semble malgré tout assuré

Certes, la crise financière, la chute des bourses européennes ont eu des conséquences néfastes sur les souscriptions d’assurance vie, mais l’avenir n’est peut-être pas aussi sombre que cela pour l’assurance vie française. Ce placement offre en effet de nombreux avantages à ceux qui veulent épargner à long terme. La souplesse qui caractérise les produits d’assurance vie permet ainsi à l’épargnant de récupérer son placement à tout moment, sans accuser des pertes significatives.

La fiscalité imposée aux produits d’assurance vie reste également encore très attractive et échappe régulièrement aux hausses des impôts. Avec un taux de rendement qui devrait se stabiliser aux alentours de 3%, l’assurance vie reste encore un placement intéressant pour les épargnants.

 

Rédigé par K.Dronet

Publié le 20/01/2012
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement