Santé – Une micro-puce pour dépister le cancer

Un simple test sanguin suffit

Des chercheurs américains du géant pharmaceutique Johnson and Johnson ont réussi à élaborer une technique novatrice de dépistage du cancer.

Cette technique consiste à faire un simple test sanguin qui permettrait de détecter et analyser des cellules tumorales avant même que les cancers n’arrivent à se développer.

L’ingéniosité de cette technique réside dans le fait qu’elle permet de diagnostiquer les tumeurs avant leur développement, ce qui donnera plus d’efficacité à leurs traitements et agrandira, notamment, les chances de guérison des patients. 

Cette technique s’avère être un substitut parfait aux examens de dépistage actuels des cancers du sein, des poumons, du côlon ou de la prostate de type coloscopie pour ne citer que ceux là.

Le test, en forme de micro-puce, permet de libérer dans le sang des anticorps qui s'accrochent aux cellules cancéreuses et les rend lumineuses. Ces cellules cancéreuses deviennent, ainsi, facilement détectables pour les capturer et les analyser.

Les chercheurs Français se mettent aussi à la micro-puce

En septembre 2010, un "laboratoire sur puce", capable de détecter et d'analyser les cellules atteintes dans des "micro-biopsies" de patients souffrant de leucémies, a été mis au point, selon l'AFP, par une équipe française dirigée par le Dr Jean-Louis Viovy de l'Institut Curie.

L'Académie nationale des sciences (PNAS) américaine avait publié Les travaux de cette équipe dans ses Annales.
 
L’équipe française cherche à élaborer une nouvelle génération de puce pouvant détecter des cellules malades dans le sang, semblable à la micro-puce de Johnson and Johnson Veridex.

Publié le 06/01/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement