Relance du débat sur la bioéthique

Bioéthique - Vers une refonte de la loi ?

C’est à partir du 8 février 2011 que les parlementaires se pencheront sur le projet de loi de bioéthique. «La Croix» propose de décrypter certains de ses enjeux.

 Tout d’abord, qu’est-ce que l’assistance médicale à la procréation ?

Si pour certains la réponse peut être évidente, pour d’autres, elle peut constituer une énigme.

En clair, il s’agit d'aider, par différentes techniques médicales, des couples stériles à concevoir un enfant.

Reste à savoir à qui est destiné ces techniques ?

Sur ce volet, la loi de bioéthique en daté du 6 août 2004 est claire.

En effet, la loi organique assure l’accès – et le remboursement à 100% par la Sécurité sociale – aux couples hétérosexuels, aptes à procréer, mariés ou ayant la preuve qu'ils vivent ensemble depuis au moins deux ans.

Révisions de la loi bioéthique

Autrement dit, en France, le législateur conçoit l’AMP comme un moyen de remédier à l’infertilité du couple, dont le caractère pathologique a été médicalement constaté.

Du coup, la révision de la loi bioéthique – qui entre dans sa dernière ligne droite avec l’examen du texte à l’Assemblée prévu à partir du 8 février –  risque de relancer de débats musclés.

Jusqu’à quel âge procréer ? Doit-on réserver les techniques de procréation aux seuls couples hétérosexuels ? Quelle solution pour certaines pathologies privant les femmes d’utérus ?

Il risque d’y «avoir du sport » au sein des arcanes de l’Assemblé nationale.

Publié le 19/01/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement