Médecine – La recherche progresse sur les maux de tête

Traiter directement la douleur dans le cerveau

Une étude menée par des scientifiques canadiens et coréens s’est attachée à déterminer l’origine de la douleur chronique qui constitue l’un des trois problèmes de santé les plus fréquents au monde.

Sans entrer dans un jargon médical trop austère, il faut comprendre que la sensation de douleur est neuropathique, c'est-à-dire qu’elle se loge au cœur de notre système nerveux, dans notre cerveau.

Généralement, les anti-inflammatoires ou autres aspirines et paracétamol n’agissent que sur les douleurs périphériques.

Certes, ils soulagent mais ils n’agissent pas en profondeur sur les douleurs neuropathiques.

Soigner le mal à la racine

La méthode utilisée par ces scientifiques canadiens et coréens a donc consisté à injecter une molécule qui inhibe l’activité des synapses souvent à l’origine de ces douleurs chroniques.

Testée sur des souris, ces méthodes n’affectent pas la perception de la douleur aigue qui est souvent un signal d’alarme pour le corps en général, mais il permet de limiter dans le temps les effets d’une douleur chronique.

Publié le 18/01/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement