Les médecins réclament 50 centimes pour chaque carte oubliée

Les médecins libéraux refusent la taxe sur les feuilles de soins

Les médecins libéraux qui utilisent excessivement les feuilles de soins sont, désormais taxés par L'assurance maladie.

Mais à chaque fois qu’un patient n’aura pas sa carte vitale, les médecins libéraux pourraient réclamer environs 50 centimes à la Sécurité sociale, sur la base de récapitulatifs mensuels ou semestriels envoyés aux caisses.

Depuis début janvier 2011, les médecins libéraux qui refusent d’utiliser la télétransmission de leurs actes vers les caisses à travers le lecteur de carte vitale seraient soumis à une taxe de 50 centimes par feuille de soins papier.

Or, les syndicats médicaux ont expliqué que si les praticiens n’utilisent pas les feuilles de soins, c’est parce qu’au moment de la consultation, le patient ne dispose pas de sa carte vitale.

Un climat de tension entre les patients et les médecins

Les médecins subissent ces pressions tandis que les patients se font voler leurs cartes ou les perdent tout simplement. Ajouté à cela le délai d’attente avant d’en obtenir une nouvelle.  Cette situation pourrait altérer la relation entre médecins et patients.

L'assurance maladie s’est résolue à lancer une campagne d'information ciblant les assurés, dans le but sera de prévenir ce genre de situation. Cette campagne sera menée suite à la demande de Xavier Bertrand, ministre de la santé.

Afin d’inciter les médecins à utiliser la télétransmission, certaines mesures ont été déployées comme l'aide de sept centimes pour chaque feuille télétransmise ainsi qu’un forfait annuel de 250 euros pour les médecins qui télétransmettent au moins 75% des feuilles de soins.

Publié le 19/01/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement