Haro sur l’affaire du Mediator

Les mutuelles Santé prônent une refonte du circuit du médicament

Décidément, l’affaire du Mediator n’en finit plus de faire des vagues.

Déjà, samedi dernier, le rapport de l’Inspection des affaires sociales sur l’affaire Mediator n’épargnait personne.

Ni les laboratoires Servier accusés d’avoir exercé des pressions, ni les autorités sanitaires, ni la pharmacovigilance. Aujourd’hui, c’est la Mutualité Française qui monte au créneau.

Regroupant la majorité des mutuelles de santé en France, la Mutualité française réclame une refonte du circuit du médicament dans les plus brefs délais.

De son côté, le Collectif inter-associatif sur la santé estime que les victimes ont eu raison de porter plainte.

Le collectif réclame de promptes décisions de justice et une indemnisation des victimes.

Les laboratoires à nouveau pointés du doigt

Comme l’avait laissé entendre le rapport de l’Inspection des affaires sociales, les laboratoires Servier sont loin d’être au-dessus de tout soupçon dans l’affaire du Mediator et ils pourraient faire l’objet prochainement de poursuites judicaires.

Comme le dénonce également la Mutualité française, les laboratoires pharmacologiques ont pris aujourd’hui une ascendance sur les responsables français de la santé et exercent un lobbying puissant sur le système de santé.

En finançant notamment la recherche et la formation, les laboratoires se sont ainsi substitués aux investissements publics et donc à l’Etat qui aujourd’hui doit assumer pleinement ses responsabilités dans cette affaire.

Dans Le Journal du Dimanche, Martin Hirsch, l’ancien directeur de cabinet de Bernard Kouchner, lorsqu’il était en 1997 secrétaire d’Etat à la Santé, déclarait d’ailleurs : « Il faut revoir les procédures juridiques de retrait des médicaments.

Il faut renationaliser la pharmacovigilance qui ne doit pas dépendre des sociétés pharmaceutiques ». Affaire à suivre…

Publié le 18/01/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement