Développement de soins palliatifs – 60 % des Français favorables

Des unités de soins réparties dans toutes les régions

Le débat sur l’euthanasie n’a pas pris ses quartiers que dans les arcanes de l’Assemblée nationale et du Sénat, mais également sur la place publique.

En effet, les opposants à la légalisation de l'euthanasie ont décidé de se faire entendre.

Côté argument, ils avancent que la question de la fin de vie trouve sa solution dans le développement de l'offre de soins palliatifs.

Une position «défendue» par le ministre de la Santé, qui  est allé dans ce sens lors d’une récente déclaration.

Selon le ministre de tutelle, «la loi Leonetti, les soins palliatifs, c'est la meilleure solution, c'est celle qui correspond le plus aux souhaits des Français ».

Il faut savoir qu’une enquête menée par Opinion Way et commandée par la Société française d'accompagnement et de soins palliatifs (SFAP), met en perspective une tendance lourde.

Selon les résultats de l’enquête d’opinion, le développement de soins palliatifs de qualité apparaît pour 60 % des Français comme la priorité en terme de fin de vie.

5 866 lits de soins palliatifs en France

Pour information, toutes les régions sont dotées d'au moins une Unité de soins palliatifs (USP) pour la prise en charge des cas de fin de vie les plus complexes.

Tous les centres hospitaliers universitaires (CHU) - à l'exception de celui de Rennes - en sont désormais pourvus.

A noter que les équipes mobiles de soins palliatifs sont passées de 323 à 350 en deux ans.

En France, on compte désormais 5 866 lits de soins palliatifs, soit 9,5 lits en moyenne pour 100 000 habitants, avec de fortes disparités selon les régions.

Publié le 27/01/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement