Des médicaments pour patients de «race noire» commercialisés

L’AFSSAPS sommé de s’expliquer

Des médicaments «labellisés» pour des patients de…couleurs ?

Faut-il admettre qu’il existe une autre race que la race humaine ?

Interpellée, l’AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire) a décidé de s’employer à corriger une notice de médicaments dédiée à l’hypertension.

En effet, on apprend que la notice «Patients de race noire» figurerait sur l’emballage de ce médicament.

Il serait indiqué que ces médicaments auraient un effet moindre chez les patients de «race noire».

Les médicaments concernés sont des antihypertenseurs contenant la molécule Sartan et IEC.

Commercialisé par le laboratoire Menarini France, la direction du laboratoire déclare «la mention des particularités ethniques du produit lui était imposée par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé».

Traduction d’une procédure européenne

Pointé du doigt, mis à l’index, sommé de s’expliquer, l'agence sanitaire  précise que la mention de « race noire», dans les notices, résulte de la traduction d'une procédure européenne d'autorisation de mise sur le marché.

Il faut savoir que le problème a été découvert avec l'arrivée de génériques de ces médicaments.

Du côté de l’AFSSAPS, on ajoute «que dès l'été 2010, l'agence s'est saisie du sujet et a proposée au niveau européen des termes moins stigmatisant mais  permettant toutefois une bonne information des patients concernés par ces différences d'efficacité potentielles des médicaments».

Selon toute vraisemblance, les modifications sur les dits produits, commercialisés de longue date, se fera au gré des renouvellements des autorisations de mise sur le marché.

Publié le 31/01/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement