Assurance maladie – Evolution de la prise en charge des soins 

Le HCAAME demande de nouveaux indicateurs

Afin d’élaborer ces nouveaux indicateurs, l’organisme aurait besoin de données plus complètes sur les dépenses de santé directs que les assurés déboursent de leur poche et le taux de ces dépenses par rapport aux revenus de ces assurés.

Le HCAMM, dont le rôle principal est celui d’évaluer les évolutions de l’assurance maladie, demande également à avoir des indicateurs sur le coût réel des soins (qui répondent à un cheminement optimal dans le système) pour les malades et à la collectivité.

Cette nouvelle démarche est exigée suite au débat suscité sur le niveau de la prise en charge par l’assurance maladie.

Le taux de prise en charge par l’Assurance maladie est trop élevé en France

Le gouvernement et les parties concernées mettent en exergue le taux élevé de prise en charge des dépenses de soins en France par l’Assurance maladie qui était de 75,5% en 2009.

Avec les assurances complémentaires, le taux de couverture atteint les 90%.

Des chiffres contestés par certaines parties qui indiquent que la part de l’assurance maladie pour les soins les plus courants de la majorité des Français est plutôt situé autour de 55% si on exclut les personnes en affections de longue durée (ALD), qui sont prises en charge à 100% par l’Assurance maladie.

Selon le HCAAM, le débat sur l’assurance maladie et ses évolutions souhaitables ne peut être clos en se référant à ces chiffres.

Les indicateurs qu’il compte construire à partir de cette année devront aussi permettre de mieux comparer la France avec les systèmes étrangers.

Publié le 31/01/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement