Médecines douces : 5 choses à savoir sur la sophrologie !

Sophrologie

En 2015, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recensait plus de 400 pratiques thérapeutiques dans la famille des médecines douces, et 6 115 médecins français déclaraient un titre ou une orientation de médecine alternative … et la sophrologie en fait partie !

Encore peu pratiquée, la sophrologie n’est pourtant pas inconnue. Pour preuve, d'après un sondage réalisé par BVA en 2014, 91% des français ont déjà entendu parler de cette discipline alors que seulement 12% d'entre eux l'ont expérimentée. D’autre part, toujours d'après la même étude, les Français qui ont déjà entendu parler de la sophrologie en ont majoritairement une image positive (73%).

Mais en quoi consiste la sophrologie ? Comment se déroule une consultation ? Cette discipline est-elle prise en charge par la Sécurité sociale ? Mutuelle Conseil vous aide à y voir plus clair et vous donne les 5 choses essentielles à savoir sur la sophrologie.


1.      La sophrologie : c’est quoi ?

La sophrologie est une pratique thérapeutique à mi-chemin entre la relaxation occidentale et la méditation orientale. Rangée dans la famille des médecines douces, elle utilise uniquement des techniques naturelles, sans recours aux médicaments, en complément d’un traitement médicamenteux ou en soins préventifs.

Développée en 1960, il s’agit plus particulièrement d’une méthode anti-stress basée sur la maîtrise de la respiration, le relâchement musculaire et la détente mentale. En alliant travail psychologique et relaxation, la sophrologie permet de mieux gérer ses angoisses. Au quotidien, elle peut notamment s’avérer utile :

  • Pour se préparer à une situation stressante (examen, entretien d'embauche)
  • Pour gérer un stress professionnel
  • Pour gérer l’intensité de la douleur
  • Pour traiter une dépendance

2.      Comment se déroule une séance ?

Lors de votre première consultation, le sophrologue s’entretiendra individuellement avec vous afin de bien cerner vos attentes. Cette étape est indispensable, elle va permettre de définir les différentes problématiques à traiter et par conséquent, l’approche la plus adaptée pour y parvenir. En résumé, cette première séance est surtout l’occasion d’une première approche et de créer un lien entre le praticien et vous.

Pour vos prochaines consultations, le sophrologue vous proposera de commencer par des exercices de relaxation dynamique, essentiellement basés sur un travail de respiration. Puis vous enchaînerez sur une phase de relaxation statique au cours de laquelle vous serez transporté dans un état de conscience à mi-chemin entre la veille et le sommeil. Enfin, une séance de sophrologie se termine toujours par un débriefing de 10 minutes, il permet d’évoquer les sensations ressenties lors des exercices.

Sachez que le sophrologue ne vous manipule pas et ne vous prescrit aucun médicament. Il travaille uniquement sur le mental en vous guidant et en vous apprenant à gérer vos émotions.

3.      Plutôt une séance individuelle ou en groupe ?

Avant de prendre rendez-vous pour une séance de sophrologie, vous devez savoir si vous souhaitez une consultation individuelle ou en groupe. Ce choix dépend essentiellement de vos besoins et des résultats que vous attendez.

Une séance individuelle prend en compte des pathologies et besoins précis. Elle répond de manière personnalisée à vos attentes et permet d’établir un véritable suivi. Au fil des rencontres, votre programme sera adapté en fonction des résultats et de votre ressenti à chacune des séances. Les consultations sont octroyées sur des périodes généralement courtes, jusqu'à la guérison ou l'atteinte d'un objectif.

En revanche, une séance collective répond à une demande générale de bien-être. C’est un moment d’échange et de convivialité au cours duquel chacun est libre de constater les différences ou les similitudes entre sa façon de vivre et les perceptions de son voisin. Si vous n'avez pas de problématique particulière mais que souhaitez simplement vous détendre, cette formule est bien adaptée. Les consultations sont dispensées sur des périodes plus longues (une année à reconduire si besoin), et permettent un entraînement hebdomadaire à moindre coût.

Sachez que des séances collectives hebdomadaires peuvent venir en complément de vos séances individuelles, pour permettre de maintenir les résultats obtenus sur la durée.

4.      Mais combien ça coûte ?

Le prix d’une séance varie :

  • En moyenne, comptez entre 35€ et 50€ pour une consultation individuelle
  • En moyenne, comptez entre 15€ et 20€ pour une consultation collective

La sophrologie ne fait pas partie des disciplines prises en charge par la Sécurité sociale. Aucune prise en charge à attendre de ce côté-là donc. Toutefois, certaines complémentaires santé remboursent tout ou partie des séances en fonction des garanties souscrites dans votre contrat.

De plus en plus de mutuelles santé proposent désormais le remboursement des médecines douces, majoritairement sous la forme de forfaits pouvant varier de 70€ à plus de 250€ par an. Par ailleurs, certaines ont également créé des forfaits spéciaux « médecines douces », auxquels on souscrit en plus de sa mutuelle classique. Dans les deux cas, ces forfaits font partie des contrats haut de gamme, d’où l’importance de bien étudier ses besoins.

L’assureur Alptis propose par exemple un « pack bien-être » avec un remboursement à hauteur de 25€ par séance, pour 5 consultations par an et par assuré.

Cependant, pour bénéficier d’une prise en charge par sa complémentaire santé, il est indispensable de respecter certaines conditions :

  • Le sophrologue doit être formé à la pratique « Caycédienne» qui est brevetée et labélisée par son inventeur (Alfonso Caycedo - neuropsychiatre)
  • Les séances doivent-être effectuées à titre individuel, et non en groupe
  • Les consultations doivent se dérouler dans le cabinet de votre praticien, et non en ligne

En résumé, il est donc essentiel de lister le nombre de séances nécessaires sur l’année en fonction de ses besoins. Cette étape va permettre de déterminer le montant exact de la cotisation à verser auprès de la mutuelle de son choix, et de connaître le montant des remboursements dont on pourra bénéficier.

Comparez les mutuelles

5.      Comment puis-je trouver un sophrologue ?

Beaucoup de sophrologues sont des praticiens comme des kinésithérapeutes ou des médecins, qui exercent cette discipline à titre complémentaire. En effet, en France la sophrologie ne nécessite pas de diplôme d’État.

Toutefois, il existe un diplôme de sophrologie qui demande plusieurs mois de formation et qui s'obtient auprès des écoles reconnues. En France, 6 instituts respectent les conditions d’obtention définies par la CEPS (coordination des écoles professionnelles en sophrologie) : la formation doit durer 400 heures, elle comprend deux cycles et un stage d'application. D’autre part, le SSP (syndicat des sophrologues professionnels) est un Institut national qui exige au moins 250 heures de formation.

Nos conseils : N'hésitez pas à demander conseil auprès de la Fédération Française de Sophrologie (FFS), vous y trouverez de nombreuses informations et une carte interactive avec la liste des sophrologues par département.
Publié le 22/02/2017
Partagez cet article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement