Santé – Xavier Bertrand s’attaque de front aux stress

230 accords conclus avec les entreprises

12 mois après «l’affaire» France Telecom, Xavier Bertrand, ministre du Travail et de la Santé, s’apprête a dévoiler sa stratégie de lutte contre le stress au travail.

Son grand oral est prévu à la fin du mois de mars 2001.

Le ministre de tutelle s’exprimera devant le Conseil d'orientation des conditions de travail (COCT) avec au programme l’annonce de 230 accords portant sur les risques psychosociaux.

On apprend que les accords ont été conclus par 1300 entreprises de plus de 1000 salariés ainsi que par les syndicats.

Pour rappel, cette batterie de mesures «anti stress» au travail fait suite à l’engagement pris par le ministère de la Santé, qui exigeaient aux entreprises de s’engager pour plus de prévention en matière de stress sur les lieux de travail.

Dans le cas contraire, les entreprises s'exposeraient à une sanction inédite en France avec la médiatisation des résultats des négociations. 

Organisation et impact sur l’humain

Cité en exemple, l'accord conclu avec le Groupe Danone part du principe que «tout projet de changement d'organisation doit évaluer les impacts humains».

Signé en mars 2010 avec les cinq organisations syndicales,  l’accord comprend une démarche de prévention.

Co-auteur du rapport «Bien-être et efficacité» remis en février 2010 au premier ministre, Muriel Pénicaud indique que les choses ont évolué.

«De nombreuses entreprises reconnaissent que des décisions managériales ont un impact sur le stress, ce qui était plus rarement le cas il y a un an», dit-elle.

Publié le 14/02/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement