Santé – Surveiller l'apport en iode pendant la grossesse

L'activité de la thyroïde serait ralentie chez les femmes enceintes

Selon une étude menée récemment par une équipe d'endocrinologue de l'hôpital Saint-Antoine, l'activité de la thyroïde chez la femme enceinte connaîtrait un réel ralentissement lors du troisième trimestre de grossesse.

Cette équipe médicale, qui a étudié 114 femmes enceintes de la région parisienne, recommande un apport en iode pour palier à ce changement du métabolisme.

Evidemment, l'apport en iode doit être modéré et doit faire au préalable d'objet d'une évaluation médicale du dosage préconisé.

Un peu de sel, cela ne fait pas de mal

Pour contrer ce ralentissement de l'activité de la thyroïde, les femmes enceintes peuvent augmenter le dosage de sel dans leur alimentation.

Toutefois, l'avis d'un médecin est préconisé dans ce cas car si cette étude a constaté cette déficience en iode dans la région parisienne, il en va peut être tout autrement dans les autres régions françaises.

L'activité de la glande thyroïde fluctue en effet selon l'origine géographique des patients.

Certaines régions sont ainsi plus ou moins "chargée" en iode, ce qui peut avoir des conséquences sur le code génétique des individus.

Publié le 14/02/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement