Santé – Manger moins gras, mode d’emploi

Croquer une pomme, éradiquer les œufs, boycotter la viande ?

Quelle alimentation est la plus adaptée pour réduire son taux de cholestérol ?

Si «bien» manger réduit de 15 % le mauvais cholestérol, il est illusoire de vouloir supprimer à tout prix le cholestérol de votre alimentation.

Il faut savoir qu’il est normal et indispensable d'avoir du cholestérol.

Seul son abus est dangereux pour la santé.

Du coup, supprimer totalement les corps gras est une erreur diététique.

Cependant, si vous avez une cholestérolémie élevée, c'est au médecin de définir le régime diététique qui convient en fonction du taux de cholestérol et de l'ensemble de vos facteurs de risques.

A noter que ces orientations diététiques permettent de se passer des médicaments.

Apports en graisse nécessaires à l’organisme

Les aliments d'origine animale, comme la viande, la charcuterie, les produits laitiers ou encore les œufs sont riches en protéines animales, en minéraux  ou encore en vitamines.

Du coup, ils sont indispensables au bon fonctionnement de l'organisme.

S’ils contiennent une forte quantité de graisses cachées, soit 40% des apports alimentaires en graisses, sans les éliminer, il faut les consommer de manière équilibrée.

Exemple. 130 g de saucisse contiennent 15 g de mauvaises graisses, alors que 150 g de poulet (sans la peau) en contiennent seulement 2,5 g.

Publié le 17/02/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement