Santé – Le cholestérol, une maladie silencieuse

Le mauvais cholestérol, un réel danger pour la santé mondiale

Bon nombre de personnes sont affectées par un taux élevé de mauvais cholestérol, sans qu’elles ne le sachent, car ces cas ne sont pas diagnostiqués et ne sont, donc, pas traités.

Ce résultat, publiée dans le bulletin de l'OMS de février 2011, est le fruit d’une étude réalisée dans huit pays qui sont l’Angleterre, l’Allemagne, le Japon, la Jordanie, le Mexique, l’Écosse, de Thaïlande et les États-Unis.

Des données sur la santé de 80 000 personnes, dont la tranche d’âge se situe entre 40 et 79 ans, ont été analysées par les chercheurs qui ont participé à cette étude.

L’Organisation Mondiale de la Santé  tire la sonnette d’alarme

L'étude révèle que c’est en Thaïlande que se situe la plus forte proportion des individus non diagnostiqués  avec 78%, tandis que la plus faible proportion revient aux États-Unis avec 16% seulement.

Quant aux personnes qui ont été diagnostiquées, sans pour autant qu’elle ne suivent une thérapie, leur pourcentage était compris entre 9% en Thaïlande et 53% au Japon.

Selon les chercheurs, un taux de cholestérol plasmatique élevé non soigné constitue un réel risque pour la santé de la population atteinte, face à une montée mondiale des maladies longue durée (ALD).

A noter que les maladies cardiovasculaires constituent la principale cause de mortalité dans le monde selon l'OMS.

Publié le 09/02/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement