Santé – L’alcool tue 2,5 millions de personnes annuellement

Les jeunes sont de plus en plus confrontés aux risques de l’alcool

Avec le tabagisme, une alimentation déséquilibrée et la sédentarité,  l’usage nocif de l’alcool est l’un des quatre facteurs de risques communs causant quatre grands groupes de maladies non transmissibles.

Ces maladies sont le cancer, les pneumopathies chroniques, les maladies cardiovasculaires et le diabète.

L’alcool est à l’origine de près de 4% des décès dans le monde, dont 6,2% d’hommes et 1,1% de femmes.

Mais ce qui est plus inquiétant, 320.000 jeunes de la population des 15-29 meurent chaque année à cause de l’alcool, ce qui représente 9% de cette population.

Les traumatismes, le cancer, les maladies cardiovasculaires et les cirrhoses du foie sont les principales causes de décès liés à l’alcool, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les politiques de prévention doivent être renforcées

Selon l’OMS, quelque 34 pays déploient une politique officielle pour diminuer l’excès de consommation de l’alcool.

Cependant, les mesures de prévention restent floues et sans grande efficacité, même si la commercialisation de l’alcool et sa consommation au volant subissent des restrictions de plus en plus sévères.

C’est ainsi qu’une stratégie de niveau international a été validée, dont le but serait de réduire les dommages qui résultent de la consommation de l’alcool grâce à des mesures efficaces.

Ces statistiques ont été publiées dans le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé, à propos de la situation mondiale sur l’alcool et la santé (Global Status Report on Alcohol and Health).

Publié le 16/02/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement