Santé – Des super infirmiers pour combler le manque de médecins

Cette mesure serait appliquée dans deux ans

Un rapport rendu récemment au gouvernement propose que des super infirmiers puissent remplacer les médecins débordés, dans la prise en charge des cancers, des maladies chroniques, du vieillissement, de la dépendance...

Les recommandations rapportées dans ce rapport pourraient être concrétisées par le gouvernement d'ici 2 ans.

Le rapport prévoit la création d'un métier intermédiaire baptisé "praticiens" de niveau master qui aurait pour mission de faire face au manque de médecins dans les zones déficitaires en offre de soins.

Les médecins ne cachent pas leur inquiétude

Cette pratique est déjà présente dans certains pays où les patients peuvent bénéficier par exemple, d’une prescription d'examen ou d’un renouvellement d'ordonnance par un infirmier, d’un détartrage par un hygiéniste dentaire en guise de dentiste ou encore d’une anesthésie locale par un pédicure.

Ces nouveaux professionnels de santé seront plus diplômés que les infirmiers kinésithérapeutes, les manipulateurs radio ou les assistants dentaires.

Ils représenteraient un pont entre les principaux métiers de la santé, qui nécessitent souvent un bac + 3, et les médecins dont les études après le bac s’étalent sur 9 ans.

Certains médecins ne cachent pas leur inquiétude quant à leur capacité de consurrencer ces nouveaux professionnels de santé.

Publié le 04/02/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement