Santé des jeunes – Le Pandemrix, facteur développeur de la narcolepsie

90 millions de personnes de 19 pays vaccinés

Selon un (pré)rapport de l'Institut national finlandais pour la santé (THL), le vaccin Pandemrix contre la grippe H1N1 du laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) serait responsable de la multiplication de cas de narcolepsie chez les enfants et les adolescents.

Qu’est-ce que la narcolepsie ?

C’est une affection neurologique qui se traduit par des épisodes irrésistibles de sommeil et une fatigue extrême.

Toujours selon l’Institut THL, l'explication la plus probable est que l'augmentation des cas de narcolepsie est due à l'effet conjoint du vaccin et d'un ou plusieurs autres facteur.

Toutefois, les professionnels de santé finlandais, il est nécessaire d’approfondir des recherches.

Pour l’heure, l'autorité de santé considère que les enfants et adolescents âgés de 4 à 19 ans ont un risque neuf fois plus élevé de souffrir de narcolepsie s'ils ont été vaccinés avec le Pandemrix.

Premiers symptômes au bout de 15 jours

Il faut savoir que sur la période 2009 / 2010, les médecins finlandais ont diagnostiqué des cas de narcolepsie chez 60 enfants et adolescents de 4 à 19 ans, soit près de trois fois plus que lors des deux années précédentes.

Dans environ 90% des cas, ceux-ci avaient été vaccinés avec le Pandemrix.

Quand aux  symptômes, ils se seraient déclarés, dans la majorité des cas, 2 à 10 semaines après l'injection.

Produit par le laboratoire pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline, le Pandemrix a été injecté à plus de 90 millions de personnes dans 19 pays lors de campagnes de vaccinations contre la grippe H1N1.

Publié le 03/02/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement