Santé cardiovasculaire -  Les sodas light seraient nuisibles

La surconsommation des sodas light ferait souffrir le coeur

Ce constat est le résultat d’une étude réalisée par une équipe de chercheurs américains de l'université de Miami, en Floride.

Un programme de grande envergure, nommé Northern Manhattan Study (Nomas), a été entamé en 1993 dans le but d'identifier les facteurs de risques cardiovasculaires.

Durant dix ans, 2 564 personnes, tout sexe et tout âge confondus, ont été suivies par les scientifiques.

Après avoir répondu à un questionnaire sur leurs habitudes alimentaires, les participants ont été répartis en sept groupes selon leur consommation de sodas traditionnels ou light.

Le résultat est pour le moins étonnant !  En effet, parmi les 559 accidents vasculaires constatés dans l'ensemble de l'échantillon, ce sont les personnes dont la consommation quotidienne de boissons gazeuses est light, qui constituent la majorité des cas.

Comparés aux personnes ne consommant aucun soda, ceux qui consommaient du soda light présentaient un risque accru de 61% d'avoir un accident cardiovasculaire.

Le mythe du soda light bon pour la santé se brise

Pour que les résultats soient les plus crédibles possibles, les chercheurs de l’université de Miami sont allés chercher dans détail des profils des participants.

Ainsi, d’autres facteurs de risques ont été pris en compte, comme l'âge, la consommation de tabac ou les antécédents familiaux des participants.

Le risque d'avoir un accident cardiovasculaire restait élevé chez les personnes qui abusaient des sodas avec 48 %.

Le mythe du soda light qui aide les personnes, en surpoids notamment, à préserver leur santé, est en passe d’être brisé.

Publié le 11/02/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement