Faillite des pharmacies - Quelles solutions ?

Des airs de cataclysme pharmaceutiques

Selon un récent rapport de la  Coface Services, 24% des officines en France seraient exposées à un risque élevé de faillite,  en 2011.

Une situation plus qu’inquiétante pour l’univers pharmaceutique. Et toute à croire que le «mal» ne date pas d’aujourd’hui.

En effet, en 2010, on a compté 126 disparitions de pharmacies contre 101 en 2009.

Qu’en sera-t-il pour l’année 2011 ?

Aura-t-elle des airs de cataclysmes pharmaceutiques ?

Face à cette situation, le ministre de la Santé a décidé de monter au créneau. Objectif : faire face aux faillites de plus en plus nombreuses des officines françaises.

Ainsi, le ministre de tutelle a demandé l’ouverture d’une enquête à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

Médicaments génériques non responsables des faillites de pharmacies

Le but ? Faire toute la lumière sur les origines de ces faillites et les éventuelles solutions pour endiguer cette situation préoccupante.

Selon des informations recoupées, les résultats de l’enquête qualitative seront remis au gouvernement, en avril 2011.

A noter que le nombre de dépôts de bilan des pharmacies françaises a triplé en quatre ans.

Si certains observateurs avertis avancent le problème des médicaments génériques, dont la marge des pharmaciens serait moindre, certains professionnels de santé réfutent en bloc cette constatation, qualifiée de «non fondée».

Publié le 23/02/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement