Médicament – La réforme est en marche

L'Institut de veille sanitaire chargé de la surveillance du médicament ?

Les Assises du médicament qui se sont tenues récemment pourraient sans doute permettre de redessiner les contours d'un nouveau système de surveillance sanitaire en France.

Aujourd'hui, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) a montré les limites de son efficacité.

Sérieusement épinglée dans l'affaire du Mediator, l'agence française pourrait se voir déposséder de sa mission de surveillance du médicament en France.

Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a ainsi laissé entendre qu'il serait sans doute plus logique que cette responsabilité incombe désormais à l'Institut de veille sanitaire.

Ce dernier serait ainsi chargé de la surveillance des effets secondaires liés à la prise de médicament.

Renforcement de la pharmaco-surveillance

Même si le système de santé français est globalement salué par ses performances par l'ensemble des pays européens, des défaillances et des dysfonctionnements ont été récemment mis à nu à travers l'affaire du Mediator.

Pour le ministre de tutelle, il est hors de question d'envisager une fusion entre l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé et la Haute autorité de santé.

Il est en revanche envisageable de renforcer les attributions de l'Institut de veille sanitaire.

Le ministre de la Santé prône plus de transparence dans la gestion du médicament.

Publié le 18/02/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement