Le vaccin Pandemrix, dans le collimateur de l’OMS

L’autorité de santé finlandaise monte au créneau

L'OMS (Organisation mondiale de la santé) a décidé de tirer la sonnette d'alarme.

En effet, l’organisation mondiale de la santé s'inquiète de la croissance des cas de narcolepsie chez des enfants vaccinés contre le virus de la grippe H1N1.

Du coup, elle préconise de mener des enquêtes plus profondes pour identifier les relations de causes à effets. 

Selon l’OMS, depuis août 2010, après une large campagne de vaccination contre la grippe H1N1 de 2009, des cas de narcolepsie, notamment chez des enfants et adolescents ont été observés à travers au moins 12 pays.

On apprend que les cas les plus développés se trouvent en Suède, Finlande et Islande.

La réaction de l'OMS intervient peu de temps après de la THL, plus haute autorité sanitaire finlandaise, qui a porté de forts soupçons sur le vaccin Pandemrix du laboratoire GlaxoSmithKline (GSK).

Selon l’autorité de santé finlandaise, ce vaccin aurait contribué à la multiplication des cas de narcolepsie chez les enfants et les adolescents finlandais sur la période 2009 / 2010. 

Affection neurologique entraînant des sommeils

L’Institut national finlandais pour la santé (THL) se montre favorable à ce que des études plus poussées soient initiées.

En outre, elle estime l'association observée était si évidente qu'il est improbable que d'autres facteurs dits collatéraux puissent expliquer le phénomène.

Pour rappel, la narcolepsie, ou maladie de Gélineau, est une maladie neurologique caractérisée par des accès de sommeil irrésistibles.

Publié le 10/02/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement