Transsexuels – Quels remboursements de vos soins ?

La transsexualité n'est plus une maladie mentale

Le ministère de la Santé a pris contact avec la Haute Autorité de Santé pour modifier le statut des transsexuels : La transsexualité n’est plus être considérée comme une maladie mentale en France.

La Haute Autorité de Santé a élaboré un projet de rapport sur le transsexualisme et sa prise en charge médicale et a recueilli l’avis de toutes les personnes concernées.

Quelles perspectives de prise en charge médicale du transsexualisme ?

A la demande du ministère de la Santé et des caisses d’Assurance Maladie, la Haute Autorité de Santé HAS a rédigé un projet de rapport sur les perspectives de prise en charge médicale du transsexualisme en France.

Ce rapport traite de l’ensemble de la prise en charge du transsexualisme par le système de santé français. Ce document aborde la prise en charge médicale : diagnostic, hormonothérapie et chirurgie de réassignation ,mais également les questions socio-culturelles et juridiques.

Les transsexuels inquiets de ne plus être remboursés

Le transsexualisme n’est plus considéré comme une maladie mentale dans notre pays. Et les associations transgenres craignent que la transsexualité, sortie officiellement de la liste des maladies mentales mercredi, ne soit plus prise en charge par la sécurité sociale.

L'association transgenre craint que cette décison prive "bon nombre de personnes transidentitaires de tout moyen de remboursement de leurs soins, sans leur en fournir d'autres, par exemple sous forme d'une affection longue durée (ALD) indéfinie".

Mais, selon le gouvernement, cette déclassification n’induit pas une absence de recours à la médecine, de renonciation au diagnostic médical des troubles de l’identité de genre ou d’abandon du parcours de prise en charge.
Publié le 16/02/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement