Médicaments – Sept millions d'acheteurs sur Internet

Faux médicaments – Un marché de 1 milliard d’euros

Une enquête réalisée par le cabinet Norwood pour le compte du laboratoire Pfizer, révèle l’ampleur de l’économie parallèle des faux médicaments.

Cette enquête sur les médicaments contrefaits estime à plus de 10,5 milliards d’euros par an le marché des faux médicaments en Europe. En France, le marché des faux médicaments représenterait près de 1 milliard d’euros et constitue ainsi une économie parallèle de très grande ampleur.

Le nombre de médicaments contrefaits passant les frontières de l’Europe a ainsi été multiplié par six en deux ans, passant de plus d’un demi-million en 2005 à plus de 4 millions en 2007.

Achat de médicament sans ordonnance en ligne

D'après cette même enquête, les Français achètent de plus en plus de médicaments sur internet.

Le risque est grand puisque 50% à 90% de ces médicaments achetés en ligne seraient des contrefaçons.

Certains médicaments comme le Tamiflu ( médicament contre la grippe A) ou encore le Xenical (médicament contre l’obésité), habituellement délivrés uniquement sur ordonnance, constituent les médicaments les plus achetés sur internet.

Près de 35 % des Français interrogés ne connaissent pas les risques qu’ils courent en achetant un médicament délivré uniquement sur ordonnance sans avoir eu de prescription médicale au préalable.

Si les Français achètent des médicaments sur le net, c’est pour un gain de temps et de commodité et aussi par « un soucis d’économie ».

Pourtant, en France, la vente de médicament en ligne est interdite. Un médicament a besoin de l'autorisation de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) pour une mise sur le marché.

En savoir plus

Publié le 17/02/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement