La convention Aeras revue pour un accès à l'assurance

Personnes malades - L'accès à l'assurance et aux crédits

Les personnes présentant un risque de santé aggravé sont souvent confrontées à des problèmes face à la contraction d'un crédit ou à la souscription d'une assurance.

Depuis janvier 2007, la convention « s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé » (Aeras) s'emploie à permettre l’accès au crédit et à l’assurance aux personnes présentant un risque aggravé de santé.

La convention Areas prévoit qu’une personne souhaitant emprunter et ne pouvant bénéficier de l’assurance obligatoire en raison de sa santé, puisse voir sa demande étudiée par un service médical spécialisé et, en cas de refus, par une commission composée d’experts médicaux de l’assurance.

Cette personne peut ainsi espérer obtenir une assurance mais à un tarif plus élevé que le tarif standard. Avec ce dispositif, une prise en charge d’une partie de la prime peut être envisagée lorsque les revenus sont modestes.

Vers une amélioration de la convention Aeras

Le gouvernement souhaite améliorer l’efficacité de la convention pour la période 2010-2012 et notamment de faciliter l’accès au crédit bancaire des personnes malades ou accidentées.

Dans un communiqué, le Comité interassociatif pour la santé (Ciss) a exposé ce que devait être les résultats de la renégociation en cours :
  • l’élargissement de la convention au risque invalidité.
  • un réel écrétage et une mutualisation des surprimes.
  • l’harmonisation des questionnaires médicaux « dans l’optique d’une plus grande objectivisation de l’évaluation du risque santé ».

Des conclusions seront remises d’ici fin février de cette année.


 


Publié le 16/02/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement