Quelle maternité choisir lorsqu’on est enceinte ?

Comment bien choisir sa maternité ?

Vous êtes enceinte mais vous ne savez toujours pas vers quelle maternité vous tourner pour votre accouchement ? L’absence de critères, comme la sectorisation, lors du choix de votre maternité vous permet d’accoucher où vous le souhaitez.

Généralement, il est conseillé de faire le choix de sa maternité au cours du 5ème mois de grossesse, étant donné que c’est à ce moment que la prise en charge d’une femme enceinte atteint les 100%. Néanmoins, si vous résidez en métropole, ou si vous connaissez déjà l’établissement dans lequel vous souhaitez accoucher, il est préférable de s’inscrire le plus tôt possible.


Les points importants à prendre en compte lors de votre choix

Dans un premier temps, commencez par demander conseil à votre gynécologue. Il vous recommandera peut-être un établissement, ou il vous aidera simplement à prendre votre décision si vous hésitez entre différentes maternités.

Hôpital ou clinique privée? Peu importe l’établissement que vous choisirez, une équipe médicale sera là pour vous permettre d’accoucher dans les meilleures conditions. Cependant, si vous recherchez un cadre à la fois plus familier et intime, le choix d’une clinique privée sera idéal. L’équipe y est plus restreinte et sera davantage à votre écoute. L’hôpital en revanche a une dynamique bien plus impressionnante, avec de nombreux interlocuteurs différents, et un environnement très médicalisé.

La proximité géographique est un élément à prendre en compte, il est même essentiel dans le choix de votre maternité. Il n’est peu, voire pas du tout, conseillé de choisir une maternité éloignée de votre domicile. Effectivement, plus la maternité est proche de votre lieu d’habitation, mieux se déroulera le jour de votre accouchement. Il est bon de savoir que les maternités sont classées selon trois différents niveaux. Il vous suffit de demander conseil à votre sage-femme ou à votre médecin, qui pourra vous orienter en fonction de l’évolution de votre grossesse.

  • Maternités de niveau 1 : elles prennent en charge les grossesses et les accouchements « classiques », sans complications, que vous accouchiez naturellement, par voie basse ou par césarienne.
  • Maternités de niveau 2 : elles sont dotées d’une unité de néonatologie, et accueillent des grossesses à risques ou des grossesses multiples. Dès la naissance, elles sont en capacité de prendre en charge les bébés ayant besoin d’un suivi médical particulier.
  • Maternités de niveau 3 : elles possèdent une unité de réanimation néonatale et suivent essentiellement les grossesses à risques, surtout celles liées aux naissances prématurées.

Il est également conseillé de se renseigner sur les services que proposent les maternités, plus particulièrement sur les différentes méthodes d’accouchement possibles au sein de l’établissement et sur la possibilité d’être accompagnée par le professionnel de votre choix.

Le confort de la maternité peut être un des critères qui arrêtera votre choix sur un établissement en particulier. Il faut savoir poser les bonnes questions : quels sont les temps moyens d’hospitalisation ? le papa pourra-t-il être présent pendant l’accouchement ? existe-t-il un suivi pour la mise en place de l’allaitement ? quels sont les horaires de visite ?

Enfin, n’oubliez pas de vérifier les tarifs proposés par la maternité. Les frais d’accouchement, et leur prise en charge, peuvent varier en fonction de l’établissement que vous avez choisi.

Si vous décidez d’accoucher à l’hôpital ou en clinique conventionnée, les frais de votre accouchement et de votre séjour (dans la limite de 12 jours) seront pris en charge à 100% par votre caisse d’Assurance Maladie, sur la base des tarifs conventionnés. Toutefois, les dépassements d’honoraires et les frais pour confort personnel (chambre individuelle, télévision) ne sont jamais pris en charge par l’Assurance Maladie, mais peuvent éventuellement vous être remboursés par votre complémentaire santé.

Si vous décidez d‘accoucher en clinique non conventionnée, les frais de votre accouchement et de votre séjour (dans la limite de 12 jours) sont aussi remboursés à 100% par votre caisse d’Assurance Maladie, sur la base des tarifs conventionnés. Cependant, les tarifs pratiqués par une clinique conventionnée sont généralement plus élevés. Les frais restant à votre charge (dépassements d'honoraires, frais pour confort personnel) peuvent donc être très élevés, et vous devrez faire l'avance de ces frais.

Vous souhaitez savoir si la clinique que vous avez choisie est conventionnée ou non ? N’hésitez pas à contacter votre caisse d’Assurance Maladie qui vous donnera toutes les informations nécessaires. Par ailleurs, renseignez-vous auprès de votre complémentaire santé sur la prise en charge des dépassements d'honoraires et des frais pour confort personnel. Rassurez-vous, si vous n’avez pas de complémentaire santé, l'Assurance Maladie vous permet de bénéficier de la couverture maladie universelle complémentaire (CMUC) ou d’une aide pour une complémentaire santé.

Comment se déroule l’inscription à la maternité ?

Si votre maternité a un site Internet, il vous suffit de noter la procédure d’inscription, le numéro de téléphone, ainsi que les jours et les heures auxquels vous pouvez les contacter. Vous serez ensuite inscrite à la date prévue de votre accouchement, selon de la date de vos dernières règles, et un rendez-vous vous sera proposé. En revanche, si votre gynécologue vous suit, il s’occupera de ces procédures administratives avec vous et vous disposerez d'un délai plus long.

Concernant les maternités appartenant au service public, elles disposent d’un nombre fixe d’inscriptions par mois. Une partie de ces inscriptions est réservée aux communes limitrophes, et une autre partie est ouverte aux autres patientes. Le nombre d’inscriptions étant limité, il faut donc rapidement vous inscrire. L’inscription se fait généralement vers 2 à 3 mois, et le premier rendez-vous de consultation est souvent donné vers 5 à 6 mois. Néanmoins, si vous le souhaitez, ce rendez-vous peut avoir lieu plus tôt.

Quant aux maternités privées, seul un médecin de l’équipe a la possibilité de vous donner un rendez-vous pour une consultation. Son rôle sera de constituer votre dossier et de vous expliquer comment se déroule l’inscription dans cet établissement.

Lors de votre inscription, et quel que soit l’établissement que vous avez choisi, n’oubliez pas de vous munir de quelques documents essentiels : carte vitale, attestation de Sécurité Sociale, carte mutuelle.

Accouchement précipité ? Pas d’inquiétude à avoir

Si votre accouchement ne se déroule pas comme prévu, et que vous êtes loin de la maternité au sein de laquelle vous avez prévu votre accouchement … Ne vous inquiétez pas. Quel que soit l’établissement médical, il se doit de vous accueillir pour votre accouchement. Néanmoins, il est conseillé de prendre votre dossier médical avec vous pour permettre à l’équipe médical de vous prendre en charge dans les meilleures conditions possibles.

Publié le 12/12/2016
Partagez cet article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement