Se sentir jeune, fait vivre plus vieux


Deux chercheurs britanniques ont étudié le lien entre la mortalité et l’auto-perception de l’âge.

Les personnes âgées qui se sentent trois à quatre fois plus jeunes que leur âge ont un taux de mortalité inférieur à celles qui se sentent leur âge. C’est ce que révèle l’étude britannique publiée en ligne par le journal médical JAMA Internal Medicine

Les résultats sont clairs : le taux de mortalité a été de 24,6% chez les personnes qui se sentaient plus vielles que leur âge, il n’a été que de 14,3% chez celles qui se sentaient plus jeunes (18,5% pour celles qui se disent dans leur âge).

La manière dont on auto- apprécie son âge peut dépendre de l’état de santé, des gênes physiques ou du bien-être ressenti. En effet, se sentir jeune est associé à plusieurs facteurs qui participent à une bonne santé et donc une plus grande espérance de vie.

Le lien entre la perception de l'âge et la mortalité cardiovasculaire s'est donc avéré très fort, mais pas avec la mortalité par cancer, indiquent les chercheurs.

Ils estiment que les personnes qui se sentent plus vieux que leur âge réel devraient faire l’objet d’une attention particulière.



Publié le 18/12/2014
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement