Les services d'urgences seront aussi en grève en décembre


Il vaudrait mieux ne pas tomber malade pendant les fêtes de fin d’année. Après les médecins, c’est au tour des services d'urgences d’appeler à une grève illimitée à partir du 22 décembre.

En effet, les généralistes et des spécialistes ont annoncé une grève du 24 au 31 décembre pour dénoncer le projet de loi de santé et notamment la généralisation du tiers payant. Les généralistes prévoient 75% de grévistes.

Les revendications des urgentistes


Le préavis de grève est déposé par l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) et la CGT. Les revendications portent sur le temps de travail et la revalorisation des gardes.

"Ce qu'on demande, c'est que notre temps de travail soit limité à 48 heures, qu'entre 39 et 48 heures il y ait une valorisation", a précisé un urgentiste. "La permanence des soins", accueil des patients 24 heures sur 24, soir et week-end, "est un service public, il faut qu'il soit rémunéré pareil" pour tout le monde. Les médecins universitaires sont par exemple payés 200 euros de plus que les praticiens hospitaliers par garde.


Publié le 04/12/2014
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement