Prothèse mammaires PIP – Comment se faire retirer ces implants ?

Prothèses PIP : la Sécurité sociale prend en charge les frais d'hospitalisation

Le scandale des prothèses mammaires PIP, qui sont susceptibles de provoquer des cancers, inquiète aujourd'hui près de 30 000 femmes qui ont effectué cet implant en France. Même si le ministère de la Santé reconnaît que le lien de causalité entre ces implants mammaires et la survenance de cancers n'est pas clairement défini, il recommande toutefois aux femmes de faire retirer leurs implants.

Ces dernières, après avoir vérifié la marque de leur prothèse, doivent ainsi prendre contact avec un chirurgien qui procédera à l'explantation de ces implants. Le coût de l'opération se situe aux alentours des 2000 euros et les frais sont couverts par la Sécurité sociale car, comme l'a précisé le gouvernement, il s'agit là d'une affaire de santé publique.

Le remplacement des prothèses mammaires n'est pas pris en charge

Mais attention, si l'explantation de la prothèse mammaire PIP défectueuse est pris en charge par l'assurance maladie, le coût des nouveaux implants, soit environ 660 euros la paire, n'est pas pris en charge par la Sécurité sociale, sauf dans le cas où il s'agit d'une opération de chirurgie réparatrice ou de reconstruction consécutive, par exemple, à un cancer du sein.

Les femmes qui choisiraient de conserver leur implant mammaire PIP pourraient également bénéficier d'un suivi médical comprenant des mammographies et des échographies remboursé par l'assurance maladie.

 

Rédigé par K.Dronet

Publié le 26/12/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement