Assurances – Les travailleurs handicapés sont sous représentés

Moins de 3% de travailleurs handicapés chez les assureurs

Même si la loi de 2005 impose aux entreprises de plus de 20 salariés de réserver 6% de leurs emplois à des travailleurs handicapés, ce n’est pas le cas dans le monde de l’assurance où les salariés handicapés dépassent à peine 2% des effectifs. Selon l’Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance, les assureurs français rechignent visiblement à employer des travailleurs handicapés alors que 49% des entreprises françaises dépassent déjà le taux de 6%.

En 2008, le taux d’employabilité des travailleurs handicapés dans l’assurance était même inférieur à 2%. De nouvelles dispositions dans l’embauche des personnes invalides ou victime d’un handicap sensoriel pourraient contribuer à améliorer, lentement mais sûrement, la situation.

Le travailleur handicapé boudé par les assurances

Certes, certaines compagnies d’assurances ont une politique plus volontariste en matière d’emploi des personnes handicapées. C’est notamment le cas pour Malakoff-Méderic dont le taux des travailleurs handicapés représente aujourd’hui près de 6% du total de l’effectif de la compagnie. De son côté, le groupe Mornay, qui a signé une convention avec l’Agefiph en 2009, emploie aujourd’hui 104 personnes handicapées. 

Generali qui dispose d’un effectif global de 6 993 collaborateurs compte dans ses rangs 256 personnes concernées par le handicap. Enfin, chez Axa France, si sur 14 000 salariés, seuls 577 collaborateurs sont handicapés, le groupe devrait embaucher 50 personnes handicapées supplémentaires dans les trois prochaines années.

 

Rédigé par K.Dronet 

Publié le 12/12/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement