Assurance habitation – Les risques climatiques gonflent l’addition

Les assureurs demandent plus de prévention

Pour faire face aux dégâts causés par les catastrophes naturelles, les compagnies d’assurance ont du débourser en 2010 plus de 615 millions d’euros. Une dépense qui pourrait donc être répercutée dès l’année prochaine sur les primes d’assurance qui devraient connaître, selon les prévisions, une augmentation de l’ordre de 5 à 7%.

Après la tempête Xynthia et les inondations qui ont frappé le sud de la France, la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) réclament aujourd’hui davantage de prévention pour faire face à ces risques naturels. Même si l’Etat fait aujourd’hui preuve de célérité en déclenchant, dans les jours qui suivent ces sinistres, l’état de catastrophe naturelle, c’est surtout en amont que les professionnels de l’assurance veulent aujourd’hui agir. 

Un Observatoire national des risques naturels

Aujourd’hui, face aux risques climatiques qui deviennent récurrents, le président de la FFSA monte au créneau et il préconise particulièrement l’instauration d’un Observatoire national des risques naturels afin d’établir les actions préventives prioritaires. Cet observatoire permettrait ainsi aux assureurs d’anticiper sur les sinistres à rembourser et de constituer des réserves financières suffisantes pour indemniser les assurés.

Prévenir, c’est guérir et un homme averti en vaut deux, l’assureur veut aujourd’hui que l’Etat français multiplie les actions de prévention face aux catastrophes naturelles. Les bulletins d’alerte mis régulièrement en place par Météo France font ainsi partie de l’arsenal dont nous disposons aujourd’hui pour prévenir les risques climatiques, mais cela semble encore insuffisant. L’Etat doit aussi veiller à l’entretien des infrastructures et repenser sa politique d’aménagement du territoire en fonction des changements climatiques.

 

Rédigé par K.Dronet

Publié le 02/12/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement