Quelle assurance complémentaire pour les sages femmes en France ?

Le Conseil de l’ordre monte au créneau

Quelles sont les difficultés rencontrées par les sages-femmes pratiquant les accouchements à domicile, du fait de l'obligation d'assurance qui leur est faite ?

La France compterait près de 17 000 sages femmes dont moins de 300 hommes.

Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, le Bureau central de tarification ne serait pas en mesure de leur proposer un tarif en deçà de 25 000 euros par an, dont 6 000 euros de prise en charge.

Or ce tarif est bien souvent supérieur au revenu annuel de ces sages-femmes, ce qui a conduit certaines à pratiquer l'accouchement à domicile sans assurance.

Du coup, ce défaut d'assurance vient de conduire le Conseil de l'ordre des sages-femmes à intenter une action contre une sage-femme.

Elle risque la radiation ainsi que 45 000 euros d'amende.

Suite à cette plainte, des sages-femmes pratiquant l'accouchement à domicile en France ont décidé de renoncer à cette pratique.

30 % des accouchements à domicile dans les pays scandinaves

Une pratique, très marginale en France, mais qui afficherait des taux de réussite comparables - voire supérieurs - à ceux des accouchements en milieu hospitalier, à niveau de pathologie identique.

Face à l'accroissement du déficit de la sécurité sociale, il convient de préciser que cette pratique, réservée aux accouchements non pathologiques, est particulièrement économique.

Sans fais d’hospitalisation, la prise en charge par l'assurance maladie se réduit aux 312 euros de facturation de l'accouchement.

Publié le 29/12/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement