Les parents sensibilisés à l'usage de la drogue chez les adolescents

Environ 4 millions de personnes en France ont déjà goûté à la drogue

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) et le ministère du Travail et de la Santé lancent, à partir de lundi 13 décembre 2010, une vaste campagne de sensibilisation sur le rôle des parents dans la prévention de l'usage des drogues chez les adolescents.

Il faut ainsi savoir que 42% des jeunes de 17 ans ont déjà consommé du cannabis. 

Souvent les parents manquent de discernement face à ce phénomène.

Ainsi, 21% des parents ne parlent jamais des dangers liés à la consommation de la drogue.

22% d'entre eux oublient aussi de dire à leur progéniture que l'usage de la drogue est interdit.

Les parents manquent à leur devoir

Les relations parent-adolescent sont très largement mises en cause dans ce phénomène de l'usage de la drogue chez les ados.

Une véritable carence en communication a ainsi été constatée au sein de la cellule familiale.

37 % des jeunes de 15-24 ans affirment notamment que leur mère ne prend pas le temps, ou seulement parfois, de discuter seule avec eux (50 % pour les pères).

Pour palier à ce dysfonctionnement, la campagne de communication qui sera lancée lundi prochain, s'appuie sur des spots télévisés qui mettent en scène des adolescents face à des situations à risque d’usage de drogues.

Une brochure intitulée « Cannabis, les risques expliqués aux parents » actualisée sera diffusée à plus de 100 000 exemplaires dans des structures dédiées aux jeunes (centres d’examens et de santé, maison des adolescents…) et aux professionnels qui sont en contact avec eux (psychologues, médecins…).

Publié le 13/12/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement