Les hôpitaux sommés de rationaliser leurs coûts

Encouragements pour des groupements d’achats groupés

A l’heure du redressement des finances publiques, les hôpitaux sont sommés de réduire drastiquement leurs coûts.

Un décret, dont la publication est prévue pour janvier 2011, limitera leur capacité d’emprunt, les incitant ainsi à réaliser de nouvelles économies.

Il faut savoir que les plus importants établissements hospitaliers se sont d’ores et déjà regroupés pour mutualiser leurs achats.

On peut en citer en exemple l’Union des hôpitaux pour les achats (Uni.H.A) qui, depuis sa création en 2005, propose aux hôpitaux adhérents (54) des achats groupés en jouant sur le volume et les conditionnements.

Ce qui leur permet de bénéficier de réductions de prix.

En France, 17 milliards d’euros sont dépensés chaque année par les hôpitaux pour leurs achats dont 7 milliards d’euros pour la «centrale» d’achat Uni.H.A.

Coût du gant en latex

Parmi les achats groupés qui génèrent le plus d’économies figurent la location d’imprimantes (plutôt que l’achat), le choix d’un conditionnement en plastique (et non en verre) de certains produits comme le paracétamol.

Le groupement UNI.H.A travaille actuellement avec des laboratoires pour obtenir des génériques conditionné de manière unitaire et non en plaquettes.

Histoire d’être plus en conformité avec les besoins exprimés par les établissements hospitaliers.

Reste à l’ordre du jour pour l’Union des hôpitaux des achats à solutionner la gestion de coût du gant en latex, compte tenu de la hausse continue du prix du caoutchouc.

Publié le 29/12/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement