Médicaments génériques : de nouveaux objectifs


Le 26 mars 2014, une rencontre entre les syndicats des pharmaciens et l'Assurance Maladie a donné lieu à un accord pour augmenter les ventes des médicaments génériques et les taux de substitution avec des médicaments traditionnels. Dans cette optique, de nouveaux objectifs ont été fixés pour les médicaments génériques, vendus à ce jour 60% moins cher.

Des taux de substitutions inégaux


Durant l'année 2013, des taux de substitutions très inégaux ont pu être constatés en France. Parmi les plus élevés on peut compter les départements de la Loire-Atlantique ou la Marne avec près de 88%, ce qui est largement supérieur à la moyenne nationale alors que les départements de l'lle-de-France, la Corse ou l'Alsace n'enregistrent que des taux inférieurs à 80%.

Les objectifs à atteindre


Pour palier à ces inégalités, il s'agira pour tous les départements d'atteindre un taux de substitution de 85 % pour les médicaments génériques d'ici la fin de l'année 2014, sauf pour les départements produisant un taux supérieur à cette référence qui devront se maintenir au même niveau. Enfin, un taux spécifique pour chaque médicament sera également fixé.

Un changement bénéfique pour tous 

Ces nouveaux objectifs concernant les médicaments génériques devraient être profitables à tous. Ils permettront en effet à la Sécurité Sociale de réduire ses dépenses et aux pharmaciens de dégager une marge plus importante pour la vente d'un médicament générique.

De plus, ils ont droit à une prime annuelle versée par l'Assurance Maladie s'ils atteignent leur objectif. Les particuliers, quant à eux, auront à disposition de plus en plus de médicaments génériques, bien moins chers que les médicaments de marque et qui leur permettent de bénéficier du tiers-payant s'ils les acceptent. Ces deux dernières mesures seront reconduites pour l'année 2014.



Publié le 09/04/2014
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement