La Sécurité Sociale va verser aux médecins 5 800 euros de prime à la performance

Pour avoir fait de meilleures prescriptions et vacciné plus de personnes, les médecins généralistes et quelques spécialistes vont voir leur prime à la performance augmenter de 16 %. Environ 85 000 médecins toucheront donc dès la semaine prochaine, en moyenne 5 800 euros contre 4 900 l'an dernier a annoncé la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM).

Médecins : qu’est-ce que la prime à la performance ?

Mis en place depuis deux ans, la prime de performance est un deal entre le gouvernement et les médecins. Plus les médecins aident le gouvernement à faire des économies sur la Sécurité Sociale, plus ils obtiennent de meilleures primes.

Cet accord va coûter 270 millions d'euros à l'État, mais il faut rappeler qu'in fine, cela va lui rapporter beaucoup plus, car la Sécurité Sociale aura beaucoup moins à rembourser.

Une batterie de 29 indicateurs a été mise en place pour favoriser la prévention et le suivi des patient. Pour favoriser la prévention, les médecins doivent ainsi vacciner un certain pourcentage de leurs patients âgés ou faire faire des mammographies aux femmes de plus de 50 ans pour dépister le cancer du sein.

Pour le suivi des maladies chroniques, il leur est demandé de prescrire plus de médicaments contre le cholestérol aux diabétiques qui présentent un haut risque cardiovasculaire.

La prévention récompensée

Pour faire faire des économies à la Sécu, le gouvernement pouvait pratiquer une baisse de remboursements, ou demander à ce que les médecins prescrivent plus de génériques. Mais l'option privilégiée par les médecins et le gouvernement, et sans doute, la meilleure, est de faire du préventif. C'est donc ce qu'ont fait les médecins.

À chaque fois que cela était possible, les médecins ont fait en sorte que les maladies ne se développent pas en vaccinant davantage leurs patients. Même si la vaccination contre la grippe par exemple n'a pas augmenté, la prévention des maladies chroniques, mais surtout tous ces dépistages qu'on doit faire à partir de 40, 50 ans ont augmenté.

Les médecins ont atteint 59,7 % des objectifs de santé public qui leur ont été fixés, soit 9 points de plus que l'an dernier. Ces résultats démontrent concrètement l'implication forte des médecins dans la prévention et la qualité du suivi des patients.
.

Publié le 15/04/2014
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement