L’industrie du médicament refuse de prendre à sa seule charge les économies prévues pour l’Assurance Maladie


Le gouvernement a annoncé le 16 avril un objectif de dix milliards d’euros d’économies concernant l’Assurance Maladie. Une économie qui devrait être assumée à 50% par l’industrie du médicament avec notamment des baisses de prix.

Le Leem - les entreprises du médicament - s’insurge contre ce rééquilibrage des comptes qui selon lui penche fortement en sa défaveur.

Une menace pour l’industrie du médicament

Ce nouvel objectif est qualifié de “menace” pour l’industrie du médicament par Patrick Errard, président du Leem. Selon lui, cela créerait un déséquilibre puisque l’industrie du médicament ne représenterait que 15% des dépenses contre 50% pour le cas du secteur hospitalier.

Accentuer ce déséquilibre ne servirait à la longue qu’à augmenter le nombre de licenciements et à mettre en difficulté les industries concernées.  Ce n’est donc pas sur les médicaments que les efforts doivent se concentrer affirme Patrick Errard, mais plutôt sur les hôpitaux. Il a d’ailleurs proposé des pistes comme l’hospitalisation courte ou la chirurgie ambulatoire qui pourraient tous deux générer des économies non-négligeables.

Un appel au gouvernement

Le Leem a lancé cette semaine un appel au gouvernement pour trouver des solutions plus avantageuses et surtout plus justes. Il demande également au gouvernement de mettre en place des réformes structurelles et préconise la fixation d’une loi de financement pluriannuelle afin de contribuer à l’effort de réduction du déficit mais également d’aider les industries actuellement en difficulté.

En effet, le Leem signale que l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Italie ou encore l’Espagne opposent une forte concurrence à la France, notamment en terme de localisation des activités de production sur leur sol. De plus en France, l’industrie du médicament a été touchée, ces quatre dernières années par une baisse des investissements productifs.



Publié le 18/04/2014
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement