Les pharmaciens souhaitent percevoir des honoraires

Des revenus liés à leur vente de médicaments

Le 11 avril 2013 dernier, les pharmaciens négociaient avec la Sécurité Sociale afin d’obtenir le même type de rémunération que les professionnels de santé (médecins, infirmières, etc.).

Le salaire des pharmaciens est aujourd’hui directement lié à leur vente de médicaments : 80% de leur chiffre d'affaires. De manière plus précise, la rémunération des pharmaciens se répartit entre l'Assurance Maladie et les mutuelles santé, qui participent respectivement à 70% et 16% de leurs revenus.

Or, pour réduire le déficit de la Sécurité Sociale, l'Etat ne cesse de baisser le prix des médicaments remboursés. Ce qui entraine une diminution de leurs revenus.

Vers une modification des rémunérations des pharmaciens ?

Un manque à gagner que les pharmaciens ne sont plus prêts à supporter. Ils réclament donc un « honoraire de dispensation » correspondant à 25% de leur rémunération d'ici 2017, avec une première étape à 12,5% en 2014.  Ces derniers souhaitent également percevoir des rémunérations forfaitaires sur certaines fonctions qu'ils exerceraient (le suivi des traitements des patients par exemple).

Les discussions doivent se poursuivre jusqu'en mai. Un accord est difficile à trouver puisqu'il existe de fortes disparités d’une pharmacie à une autre.

La Sécurité Sociale dérembourse de plus en plus les médicaments. Pour trouver une complémentaire santé prenant en charge vos médicaments, il est recommandé de souscrire à une mutuelle santé. Pour trouver l'assurance santé idéale, réalisez gratuitement un comparatif de mutuelles en ligne.



Publié le 16/04/2013
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement