Tiers payant et complémentaire santé – Comment limiter ses dépenses

Des conditions avantageuses lors de prise en charge de soins

Qu’est-ce que le tiers payant ?

En clair, l’Assurance maladie permet aux patients à revenus modestes de ne pas avoir à avancer certaines dépenses de santé lors d’une consultation médicale

Il faut savoir que le tiers payant s’applique dans  les pharmacies pour les médicaments remboursés par la caisse d'assurance maladie.

Ainsi, pour un  soin ou l’achat de médicaments, le patient n’est pas dans l’obligation de payer la somme dû.

Dès lors, qui assure le complément ?

C'est l'Assurance maladie et la complémentaire santé (si le patient en possède une) qui prend le relais en assurant la prise en charge des frais.

A noter que les médicaments non remboursés par la Sécurité sociale ne peuvent pas bénéficier du tiers payant.

Autre critère d’éligibilité au tiers payant, le patient doit nécessairement posséder la carte vitale.

Au rayon de l’offre, il faut savoir que le tiers payant s’applique pour une hospitalisation, un acte de dépistage ou encore pour une prise en charge de soins lors d’un accident du travail.

Formule contractée chez l’assureur

Pour les patients ayant souscrit une mutuelle, il faut savoir que lors de dépenses de santé, la prise en charge par la complémentaire santé est conditionnée par la formule optée auprès de l’assureur.

Sur simple présentation de la carte d'assurance santé, toute personne sera dispensée d’avancer de l’argent pour régler la facture de soins.

Pour information, tous les contrats de complémentaire santé permettent l’achat de médicaments en pharmacie.

Pour connaître les actes médicaux pour lesquels le tiers payant est possible, il est conseillé de s’approprier les conditions générales mentionnées dans le contrat d'assurance santé.

 

Rédigé par R.Alaoui 

Publié le 07/04/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement