Prise de poids et cancer – Sont-ils indissociables ?

Facteurs développeurs en matière de récidive

Y a –t-il une corollaire entre la prise de poids et le cancer du sein ?

Pour rappel, 40 000 nouveaux cas de cancers du sein sont identifiés et diagnostiqués chaque année en France.

Autre information de taille, près de 80 % des femmes touchées par le cancer du sein arrivent à être soignées et à survivre dès la première année.

Pour autant, de nombreuses patientes ont tendance à prendre du poids après un cancer du sein.

En moyenne, on estime la surcharge pondérale entre 2,5 et 4 kg, par an.

Pour une catégorie de la gente féminine, la prise de poids peut atteindre jusqu’à 12 kg.

Selon des professionnels de santé, les femmes «obèses» seraient plus exposées au risque de récidive du cancer du sein que les femmes plus minces et à corpulence moindre.

Reste à déterminer si perdre du poids permet de prévenir réellement et de manière effective la récidive du cancer.

Impact(s) de la chimiothérapie

Qu’est-ce qui constitue un facteur développeur dans la prise de poids ?

Toujours selon des professionnels de santé, la chimiothérapie favorise la prise de poids.

En effet, la chimiothérapie augmenterait la masse grasse.

Autres facteurs, le stress et l’angoisse qui impactent et modifient les habitudes alimentaires.

L'âge joue également un rôle car au fil du temps le métabolisme et les besoins en énergie diminuent.

 

Rédigé par R.Alaoui

Publié le 21/04/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement