Maladie – La gale signe son retour dans l’hexagone

230 000 nouveaux cas de maladie chaque année

Maladie de la peau transmise par un parasite, la gale se traduit par des démangeaisons et des lésions cutanées plus ou moins graves.

La gale existe sous plusieurs formes, dont la plus développée est la forme humaine. Dans ce cas précis, la transmission peut être effective d’une personne à une autre.

Autre précision de taille, contrairement à une idée reçue, la gale n’est pas une maladie qui touche exclusivement des catégories de population et elle n’est pas liée à un déficit d’hygiène.

En effet, elle prend pour cible les personnes de tous âges et de tous les milieux sociaux.

De nombreux canaux de transmission de la maladie sont possibles, comme le contact physique via une relation sexuelle, au travers d’une literie ou encore lingerie.

Selon un rapport fourni par l’Institut de veille sanitaire (INVS), la gale serait entrain de gagner du terrain, en France.

Maladie de la gale : Traitement non remboursés

Pour tenter de dresser un portrait de la situation, faute de statistiques fiables sur la maladie, des épidémiologistes de l’INVS ont conduit des travaux sur la commercialisation des médicaments utilisés pour traiter la gale.

Objectif : avoir un indicateur qui permette de mesurer le nombre de cas et identifier les profils sociaux des individus victimes de la gale.

Selon les premiers résultats de l’enquête menée par l’INVS, il y aurait environ 230 000  nouveaux cas de la gale en France, chaque année.

Pour ce qui du coût d’un traitement pour une famille, il avoisine 75 euros non remboursés.

 

Rédigé par R.Alaoui  

Publié le 29/04/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement