Maladie – La couverture vaccinale est insuffisante

Plusieurs maladies sont ciblées

La couverture vaccinale est défectueuse en France selon une enquête menée par la Direction générale de la santé.

Plusieurs types d’injections sont concernés par cette étude.

A titre d’exemple, seuls 40% des enfants de deux ans ont reçu les deux doses du vaccin nécessaire à une bonne immunisation contre le triptyque, la rougeole, l’oreillons et la rubéole.

A noter qu’afin de constituer un bouclier efficace contre la propagation de la maladie, l’objectif de prévention à atteindre est de 95%.

En ce qui concerne l’hépatite B, malgré le fait que 70% des nourrissons aient été vaccinés contre cette maladie, il n’en reste pas moins que ce résultat soit au dessous de l’objectif escompté, et ce en dépit de la progression de 40% enregistrée en deux années.

La grippe est au cœur des préoccupations sanitaires, ce qui explique une plus large couverture de cette maladie. Ainsi, 61% des seniors de plus de 65 ans ont été immunisés contre la maladie.

L’enquête de la Direction générale de la santé montre que, seuls 27% des professionnels de santé sont vaccinés malgré leur forte exposition à cette maladie.

La Semaine de la vaccination commence

Ces résultats pour le moins inquiétants, ont poussé le gouvernement à mener une campagne de sensibilisation.

Ainsi, la Semaine de la vaccination est organisée du 26 avril au 2 mai, sous la houlette du ministère de la Santé.

Dans le but d’améliorer la couverture vaccinale, la secrétaire d’Etat Nora Berra recommande de vérifier les carnets de vaccination des enfants pour déterminer s’ils sont à jour ou pas.

Nora Berra estime par ailleurs, que les professionnels de la santé doivent se vacciner pour être à l’abri de ces maladies.

 

Rédigé par F.Boumnadel

Publié le 26/04/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement