Des centres de santé dans les gares de l’hexagone

La SNCF souhaite convaincre les médecins et autres chirurgiens

Voilà une initiative qui tend à constituer, entre autres, une réponse au phénomène de désertification en matière de présence médicale.

En effet, la SNCF a décidé de favoriser l’implantation de cabinets médicaux au sein des gares.

En France, plus de 2 millions de personnes résident dans des espaces marqués par des déficits en terme de santé.

Contrairement à certaines idées reçues, le monde rural n’est pas le plus exposé à la désertification médicale.

Les quartiers périphériques des grandes villes sont également dépourvus, victimes, de déficits en matière de couverture géographique de santé.

D’où la création de maison de santé afin de constituer une solution, une réponse, à cette situation.

Il semblerait que pour «compléter» l’offre, l’Etat ait donné son aval pour la mise en place de cabinets médicaux dans les gares de l’hexagone.

Professionnels de santé libéraux

Il est vrai que les gares ont un double avantage : l’implantation et le flux humain quotidien.

Reste à concrétiser l’initiative et à donner forme à un véritable service de santé en adéquation avec les besoins et en cohérence avec les exigences.

A noter que la SNCF s’adresse aux professionnels de santé libéraux (médecins, chirurgiens dentistes, paramédicaux) pour les convaincre d’ouvrir des espaces de santé au côté des zones marchandes de la SNCF.

Est-ce que les médecins, peu enclins à exercer en zone rurale, seront sensibles à cette proposition ?

La question est posée…

 

Rédigé par R.Alaoui

Publié le 19/04/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement