Médicaments génériques – Des disparités selon les départements

Médicament générique - Un taux de substitution de 80% au niveau national

En matière de médicament générique, tous les départements ne sont pas à égalité. Ainsi, même si au niveau national, le taux de substitution est élevé, 80 % en moyenne, en fonction des départements, il existe des différences dans la délivrance de médicaments génériques.

Par exemple, on délivre la version générique du médicament prescrit dans 73 % des cas dans les Bouches-du-Rhône, ce ratio tombe à 67 % à Paris .

Une des raisons qui expliquerait que certains départements délivrent moins de médicaments génériques de peur de la concurrence. En effet dans les centres villes, où les officines sont très nombreuses, les pharmaciens, pourtant financièrement incités, hésiteraient à donner des génériques de peur que leurs clients aillent chez le concurrent.

Sécurité sociale – Un accord pour démocratiser le générique

Ces disparités dans la distribution de générique coûtent cher à l'assurance maladie, qui réalise des économies à chaque fois qu'un médicament générique est substitué au médicament de marque.

Afin de pousser les départements qui délivrent le moins de génériques à « renter dans les rangs », la Sécurité sociale a signé un accord avec les trois grands syndicats de pharmaciens. Cet accord vient d'entrer en vigueur après sa publication au « Journal officiel » vendredi.

Les départements qui sont déjà au-dessus de la moyenne devront maintenir leur performance en matière de délivrance de médicaments génériques.

En savoir plus


Publié le 26/04/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement